Comment choisir ses trackers ?

Comment choisir ses trackers ?

Lorsque vous investissez dans les trackers, vous avez la possibilité de suivre l’évolution d’un indice comme le NASDAQ, le S&P 500 ou le CAC 40 en une seule fois. Tout ceci à des couts d’achat et des frais dérisoires. Bien que ce soit en bourse que l’on trouve les meilleurs rendements, les ETF aussi ont une efficacité non négligeable. Nous allons vous guider pour mieux choisir votre Trackers.

Le choix de l’indice répliqué par l’ETF

Avant de choisir votre trackers, vous devez d’abord chercher à savoir les indices qu’il réplique. En suivant cette interview d'Edouard Petit, vous en saurez plus. Nous avons trois indices que sont : les indices boursiers (Nasdaq, Nikkei, DAX 30, CAC 40, Stoxx 50), des indices sectoriels (immobilier, finance, capitalisation...) et les actifs qui répliquent les matières premières. En prenant l’exemple du CAC 40 il réplique juste les 4 géantes capitalisations de la France au lieu de 40 comme on pourrait l’imaginer. Vous devez donc faire des recherches approfondies sur vos indices. Cela vous permettra de connaitre les indices qui correspondent à vos attentes et donc les trackers qui vont avec. Mais nous avec notre expertise, nous vous conseillons d’investir sur les marchés boursiers mondiaux en choisissant des trackers variés.

Optez pour des trackers à faible coût

Les coûts des ETF sont jusqu’à 4 fois moins chères que les frais des fonds collectives qui sont gérés activement. De plus, acheter un panier d’actions une à une vous revient bien plus chère que d’acheter un trackers. En effet, en achetant un ETF, vous prenez une multitude de titre d’un seul coup. Cela réduit considérablement les frais de courtage du broker et par conséquent vous permet de faire des économies. Les couts des trackers peuvent varier entre 0,2% et 0,4% l’an. Un trackers qui vous coute 0.5% de frais de gestion l’an est considéré comme trop chère.

Les commentaires sont fermés.